Espaces Clients

Le contrôle d’absentéisme en entreprise

Vous devez faire face à l’absentéisme en entreprise ? Vous souhaitez effectuer un contrôle d’entreprise chez un salarié ? Pour lutter contre l’absentéisme au travail, vous pouvez mandater un organisme privé tel que Mediverif pour mettre au jour les arrêts maladie abusifs.

Comment lutter contre l’absentéisme au travail ?

Pour combattre efficacement l’absentéisme en entreprise, il faut avant toute chose bien comprendre de quoi il s’agit. En effet, ce phénomène se caractérise par des absences répétées et liées le plus souvent au travail. Maladie professionnelle, accident du travail, absences injustifiées… L’absentéisme peut creuser ses racines dans de nombreuses raisons. Les conditions de travail peuvent jouer un rôle dans l’absence des employés. Cependant, il existe des solutions pour réguler ce souci. Vous pouvez légalement demander une contre-visite médicale. Cet outil a un fort impact psychologique sur les salariés absents et ceux qui pourraient être tentés par l’absentéisme.
Constaté dans de nombreuses entreprises, l’absentéisme représente 16,6 jours calendaires d’absence en moyenne par salarié en France selon le baromètre Ayming en 2015. Le taux d’absentéisme s’élève à 4,55 % dans le secteur privé. De plus, on observe une augmentation des arrêts de courte durée. Le saviez-vous ? Le coût total de l’absentéisme dans le secteur privé est de 60 milliards.
En plus des versements d’indemnités complémentaires, l’employeur doit assurer le recrutement d’une personne en remplacement et cela influe sur l’équilibre financier de l’entreprise. Pour éviter une telle désorganisation, Mediverif vous propose ses services de contre-expertise médicale des salariés absents.

Mandatez Mediverif pour lutter contre l’absentéisme au travail

Nous demandons à un médecin indépendant de se déplacer dans les 24 à 48 heures au domicile du salarié absent. Lors de la visite, il ausculte le patient et vérifie la validité de l’arrêt maladie.
Si le médecin contrôleur conclut à un arrêt de travail abusif, l’employeur est en droit de cesser de verser le complément de salaire. Toutefois, le rapport de contre-visite médicale ne peut être, en aucun cas, un motif de licenciement.
Contactez Medivrif et mettez tout en œuvre pour lutter contre l'absentéisme des salariés dans votre entreprise.